Le déclassement salarial des enseignant·es se poursuit. Revalorisation et amélioration des carrières relèvent de choix politiques et nécessitent d’agir. Dans ce sens la grève interprofessionnelle du 27 janvier a pour objet d’imposer une véritable réévaluation des salaires. Ce déclassement salarial contribue à une désaffection pour les métiers de l’enseignement, aggravée au fil des années par la dégradation des conditions de travail. Soyons massivement en grève le 27 janvier dans le cadre intersyndical et interprofessionnel.

La FSU continue d’alerter et revendique le dégel du point d’indice ainsi que la refonte des grilles indiciaires pour l’amélioration des salaires de tous les personnels des écoles. La Fédération appelle à participer à la grève interprofessionnelle du 27 janvier pour les salaires.


Une manifestation aura lieu le 27 janvier à METZ départ 14h devant l’Arsenal

 

L’appel intersyndicale:

Appel_intersyndical_et_fcpe_-_27_janvier_vdef

 

L’appel des retraité.es